Nos actualités



Un nouveau programme pour repeupler les lagons


Face à la dégradation de la ressource piscicole en Guadeloupe, Coraïbes et Igrec Mer relancent un programme de capture et d’élevage de post-larves de poissons intitulé ZOE 3.

De 2013 à 2015, les programmes ZOE 1 et ZOE 2 avaient déjà permis de capturer 42 900 post-larves de poissons, réparties dans 36 familles et 76 espèces. Aujourd’hui, le programme a redémarré mais il sera davantage axé sur les relâchers en mer et le développement d’une filière piscicole.
Dans un premier temps, les post-larves seront capturées par une équipe de pêcheurs de Vieux-Bourg qui utilisera pour l’occasion de nouveaux pièges lumineux. Les post-larves seront ensuite conduites dans le laboratoire d’IGREC Mer à l’Aquarium. Elles y resteront en élevage entre 2 et 4 mois, selon les espèces. Durant cette phase, elles seront identifiées, triées et nourries afin de poursuivre leur croissance en milieu protégé. Une fois qu’elles auront atteint une taille leur permettant de mieux se défendre face aux prédateurs, la majorité des larves seront remises en mer. Dans ce programme ZOE 3, les relâchers en mer se feront en deux temps. Les poissons bénéficieront d’abord d’une phase d’acclimatation en étant placés dans une structure protectrice immergée durant 48h. Ensuite seulement, ils recouvreront leur liberté et seront relâchés en pleine mer.
Certains poissons ne seront pas relâchés, ils prendront la destination de la Martinique où ils rejoindront le laboratoire de l’IFREMER. Une convention vient en effet d’être signée dans le cadre d’une étude dont l’objectif est d’évaluer le potentiel d’élevage de certaines espèces de poissons adaptées à la consommation locale.
Cette étude permettra également de poser les contours de la maîtrise de leur cycle d’élevage en vue de développer une filière piscicole locale.

Les herbiers sous-marins sont en fleurs !


L’équipe de Coraïbes assure depuis janvier le suivi de la floraison des herbiers sous-marins dans le cadre du projet Càyoli du Grand Port Maritime de la Guadeloupe et de la CDCB. Depuis le 26 avril, les Thalassia testudinum sont en fleurs et une collecte de graines devrait donc être possible d’ici deux mois. Car la seconde étape du projet consiste à cultiver ces graines pour ensuite réimplanter dans les lagons de jeunes plants de Thalassia sur des sites dégradés.

Des palétuviers en pleine forme


Toujours dans le cadre du projet Càyoli du Grand Port Maritime de la Guadeloupe et de la CDCB, une pépinière de palétuviers est en train de voir le jour. Plus de 300 jeunes palétuviers rouges (rhizophora mangle) sont en culture dans la zone technique de l’Aquarium et intégreront la première pépinière de Guadeloupe d’ici quelques semaines.

Près de 1000 boutures de coraux en culture


Coraïbes gère la première pépinière de coraux des Antilles françaises et dispose à ce jour de près de 1000 boutures de coraux corne d’élan et de coraux corne de cerf. Une fois leur croissance en pépinière achevée, ces boutures seront réimplantées en mer avec comme objectif de restaurer les récifs dégradés. Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un partenariat avec le Grand Port Maritime de la Guadeloupe et de la CDCB.